02/05/2018

Nostalgie

IMG_0607.JPG

 

IMG_0723.JPG

Annecy 2012 toujours ...

 

30/04/2018

NOstalgie

IMG_0566.JPG

 

IMG_1042.JPG

 

IMG_0835.JPG

 

IMG_1046.JPG

 

IMG_0911.JPG

Annecy en 2012, je rencontrais pour la première fois certains d'entre vous, premier boitier, premiers contre jours ... putain 6 ans déjà ...

 

12:00 Écrit par kittycat' dans Et Pendant ce temps la ... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/04/2018

Follow us

Pour continuer de suivre nos aventures ... Suivez nous sur INstagram. Vous n'avez pas forcément besoin de vous abonner, il vous suffit d'un accès à internet ... Alors en attendant mieux , c'est par ici que ca se passe.

 

instagram-logo.jpg

Vous y retrouvez des photos tous les jours, des stickers, des news fraiches de l'atelier and much more. Alors oui c'est en anglais, mais il y a une interface qui vous permets la traduction... Venez nous rejoindre sur ce nouveau support, c'est presque comme avant sauf que les news sont postées le matin ...

Rejoignez nous sur Instagram

11/04/2018

Et Pendant ce temps la ....

Pendant que les CRS et leurs armures font la une du vingt heures, pendant que les tulipes font la fête au fond de mon jardin (genre open bar, before et after), pendant que certains se posent des questions sur l'avenir de notre planète et pendant que la famille de feu Johnny continue de se déchirer...

 

fin du blog.jpg

Et bien pendant ce temps là, nous sommes Mardi et c'est le cœur gros que je vous écris cette chronique. La nouvelle commence à faire le tour des divers blogs qui peuplent la Skynet'planet. Comme beaucoup d'autres bloggeurs, je recevais la semaine dernière (juste après ma chronique aux allures de remerciements ...) un mail de l'équipe Skynet m'informant que le 31 Mai 2018 la plateforme s'arrêterai purement et simplement sans autre forme de procès. Si au début j'ai cru à une mauvaise blague voire même une tentative de fishing, il a  bien fallu se rendre à l'évidence, le 31 Mai de cette année l'aventure en ces murs sera terminée.

Si l'on en croit Skynet, leurs missions ont évoluées (ce qui est sans doute vrai) et je cite "Mais au fil du temps, nos missions ont évolué et il est à présent temps de clôturer ce chapitre de notre histoire." Permettez moi de douter un peu et plutôt que de croire au Père Noel, croire surtout au fait que nos petits blogs coutent au final plus d'argent qu'ils n'en rapportent (je sas de quoi je parle vu que je paie l'hébergement de notre site internet et je vous assure que ce n'est pas donné... mais c'est chez moi). Bref ils ont leurs raisons qui à leurs yeux sont certainement légitimes et je ne fais que constater et donner mon avis, piquant certes. En bons princes ils ont proposés une solution de repli qui même si elle parait belle sur le papier ne me parle pas des masses. Repartir sur une autre plateforme qui à son tour fermera ses portes; parce que  Jean-Pierre Kapital et ses copains actionnaires ont décidé de rayer les bloggeurs et leurs conneries d'un autre siècle d'une des lignes budgétaires pour s'en mettre un peu plus dans les fouilles; (Je peux me lâcher, c'est encore un peu chez moi et puis de toute façon après les données seront compressées.) n'est pas forcément une solution qui trouve grâce à mes yeux. Mais voilà tout ceci prendra fin le 31 Mai, un délai fort court au vue des nombreuses conneries que je voulais encore partager avec vous, mais voilà il nous reste deux mois à passer du temps ensemble en ces murs, après il faudra faire nos cartons.

 

Si la date de fin est annoncée est proche il nous faut nous ressaisir et continuer cette aventure car tout ne peut pas s'arrêter comme ca, déjà parce que ce serait complètement con et deuxièmement parce que je n'en ai pas envie. Je pense que ce sont deux raisons largement valables. Dans un premier temps vous allez pouvoir continuer de nous suivre via notre Compte INstagram que d'ailleurs vous êtes de plus en plus nombreux à rejoindre, merci à vous... L'inconvénient étant que je pourrais difficilement y glisser des chroniques à rallonges. Dans un second temps nous sommes déjà en train de plancher sur l'avenir. Pour ce faire nous avons déjà interrogés quelques amis et lecteurs de ce blog afin d'avoir leur ressenti sur ce qui pourrait être la suite des évènements.

Pour ne pas influencer votre jugement mes très chers lecteurs, je tairais pour le moment ce qui est déjà ressorti de ces discussions houleuses et endiablées, et je vous invite à me laisser votre avis ici en commentaires ou alors par mail à  therascalscats@gmail.com  ... Plusieurs envies et certains projet toujours remis à plus tard verront sans doute le jour grâce à cette fermeture, sans doute un mal pour un bien, mais je peux vous assurer que le blog renaitra de ses cendres d'une manière ou d'une autre.

Quatre jours que je me pose la question de savoir quoi faire jusqu'au 31 Mai, je vous propose une rétrospective de nos huit ans passés ensemble, mais aussi quelques photos inédites assorties d'histoires sans doutes un peu plus piquantes (on s'en fout de toute façon le 31 ils coupent la lumière...)...

Stay Tuned, la lumière est pas encore éteinte.

 

 

 

04/04/2018

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que le éboueurs emboîtent le pas des cheminots dans un mouvement de grève censé faire bouger les foules (accessoirement ca fait un peu chier le monde) , pendant que la semaine dernière notre pote Jonath FJ et sa douce rejoignaient non sans mal les plaines du Texas, pendant que s'apprête à sortir des presses un Hors-série Vintage/Oldspeed made in Super VW (oui monsieur), pendant que Franck (mon T25) disait au revoir à la banquette de pickup hors d'âge et accueillait un vrai siège passager nous permettant par la même  occasion de profiter du Walk-machin et pendant que le monde et sa bêtise n'en finit pas de nous surprendre ...

 

IMG_2055.jpg

Et bien pendant ce temps là, nous sommes Mardi, il est 22 heures passées au moment ou je commence de rédiger cette bafouille et une fois de plus je bosse à l'arrache et dans l'urgence. A se demander si mes années d'intermittent au service du spectacle vivant n'ont pas déteints sur ma vie de tout les jours. Mais ceci est une autre histoire, que peut-être je vous conterais celle ci un de ces jours.

Entre ces deux paragraphes, deux heures viennent de s'écouler et je ne sais toujours pas comment articuler cette foutue chronique. Certains d'entre vous m'ont gentiment fait remarquer que la catégorie "Because we love stickers" semblait être à l'arrêt et force est de constater que je ne peux pas leur donner tort. Cette catégorie plébiscitée à un moment se voit depuis quelques temps légèrement boudée, sans doute car depuis peu j'ai tendance à élargir le cadre et shooter les autos dans leur ensemble, alors que quelques années en arrière je me focalisais uniquement sur les détails. Maintenant va falloir se ressaisir et être capable de faire les deux pour à la fois contenter ceux en quête d'une photo intégrale et ceux fans de détails, accessoirement cela fera ressortir de l'ombre des rubriques oubliées mais au demeurant sympathiques. Connaissant mon inclinaison pour les matières autocollantes surtout si elles sont pleines de couleurs frivoles, certains m'en ont envoyé par la Poste voire même remis en main propre, du noir , du orange, du racing, du celebration, du collector ... Il n'y a pas à dire vous m'avez gâté.. Sans doute avec ce geste ont ils tentés de faire revivre cette rubrique oubliée en me donnant un coup de pied au cul pour relancer la machine. Les amis j'ai compris le message, Merci ...

Alors pendant qu'il me fallait trois plombes pour rédiger cette chronique qui finalement a plutôt l'air d'une lettre de remerciements, je recevais des quatre coins de la France (mais aussi de plus loin) des stickers comme si c'était NOël afin que les rubriques de ce modeste blog ne tombent pas dans l'oubli ... Me faire prendre un coup de pied par mes fidèles lecteurs, ca c'est fait ...

 

 

 

 

28/03/2018

Et Pendant ce temps là ...

 

Pendant que la folie des hommes se fait hymne à la violence, pendant que je continue d'apprendre et de perfectionner l'utilisation de notre compte Instagram ( Antho, c'est vraiment ca qu'il te faut ...), pendant que tout un tas de pièces arrivent de de l'autre coté de l'Atlantique pour mon plus grand bonheur (on en reparlera), pendant que les politiques continuent de nous prendre pour des lapins de 6 semaines et pendant que mon bon pote Jonath FJ réponds au "Texas Calling" printanier ...

 

A Great Greek Adventure from gravityking productions on Vimeo.

Et bine pendant ce temps là, je te propose de découvrir de nouveaux horizons. Ce n'est pas une nouveauté et je pense qu'à force tu as fini par intégrer que trainer sur la toile est un faut établi venant de ma part. J'aime chiner et étant attiré par tout ce qui est cool et à moteur, le longboard oldschool, le vintage et l'architecture; l'étendue de mes glandages sur la toile est assez impressionnante. Ne nous voilons pas la face depuis que j'ai Instagram en permanence avec moi au fond de ma poche cela a fortement décuplé cette capacité à m'abreuver d'images. Mais même si je trouve plaisant d'avoir les infos qui m'arrivent toutes cuites au fond de cette dite poche, je ne peux m'empêcher de chiner les infos sur tout un tas de support différents, Tumbl'r, Skynet, otherdrive, Facebook (eh oui ...) Instagroum, youtube, vimeo etc ... Ety bien sur tout ca sans délaisser pour autant le marchand de journaux... Le papier c'est pas forcément écolo mais ca survivra au grosBigbang de l'INternet .

Au gré de mes envies, au gré de mes ballades j'ai forcément découvert ce qui à mes yeux sont des pépites et j'ai violon tiers délaissés ce qui ont confondus passion et buisness, faut bien des ronds pour faire bouillir la marmite mais faut pas nous prendre pour des cons non plus. A ces gens bien intentionnés au départ mais pervertis par le système actuel du profit immédiat, je leur préfèrent des gens plus simples au premier abord mais qui partagent leur passion volontiers, sachant donner de leur temps sans se demander si ils auraient du te facturer les 10 minutes passées avec toi (en réel comme en virtuel) parce que tu comprends eux ce sont des stars du milieu ... Soit ...          Fais une pause papa , respire ... ca ira mieux...

Revenons à nous moutons, donc en glandant, non en cherchant des vidéos dignes d'intérêt à vous proposer et à vous programmer pour le week-end, je suis tombé sur les vidéos de l'équipe de GravityKing un peu, enfin non totalement par hasard. Je ne me souviens même plus par quel type de recherche je me suis retrouvé à mater une de leur vidéo. Ah oui parce que chose importante, toutes les vidéos (sans exception) ont été sélectionnées par mes soins et ont été visionnées au moins une fois. Nous y reviendrons dans une prochaine chronique ou je t'expliquerais comment il y a sept ans je suis devenu bloggeur malgré moi ...

Un Samedi, ou un Dimanche (à la limite un jour férié) je proposais donc une des dernières vidéos du moment signée Gravity king Production. Je ne sais pas d'ailleurs si cette vidéo vous a plu, voire même si les vidéos proposées en général vous plaisent ... Bref, chose inhabituelle en revanche, je reçois quelques jours plus tard un petit mail de Roman qui me remercie d'avoir partager cette vidéo sur notre blog. Après discussion avec ce dernier, son petit LT m'a tapé dans l'œil,( j'y peux rien si j'aime les camions ...) nous envisageons sérieusement que nos routes se croisent qu'elles soient ensoleillées ou enneigées. La vie choisira pour nous et cette rencontre n'aura finalement jamais lieu. Dans ces moments on se dit juste qu'on a partager une vidéo sympa et que le producteur de cet vidéo a pris la peine de nous remercier et point barre. Oui, mais non. Il y a deux semaines Roman me donnait de ses nouvelles et partageait avec moi le récit en anglais de ces dernières aventures en Grèce, mêlant LT Camper, neige et bonnes vagues ... J'ai lu le récit un peu en diagonal il faut bien l'avouer mais la vidéo ci-dessus parle d'elle même ...

Pour les plus fouineurs d'entre vous, je vous livre le texte en anglais ...

The great Greek adventure or how we ended up snowboarding and surfing in
Greece.


From Greece you might expect perfect sunsets and nice beaches with clear water where
you can hang out in your typical summer holiday. But Greece has a very different side
during the off-season winter months.


A snowboard- and surf-trip to Greece has been on my mind for a couple of years. I can’t tell
what has caught my interest exactly, but suddenly I found myself going through satellite
images and maps of the area. My family spent most of their summer holidays in Greece
when I was a little kid, but back then I was neither into snowboarding, nor surfing.
With one of the worst winters to hit the Alps in decades and a record snowfall in Greece,
the decision to leave Switzerland was easy and we set sails.
Surfing in Greece?


We knew that the coastline picks up the prevailing south swells quite good just a little bit
south of Igoumenitsa, where our ferry arrived. Rolling into Parga just after sunset, a local
spotted the boards on our van and approached us. Five minutes later, we were invited to
join him surfing “a local spot” the next morning.
Castro – the region’s most iconic point break – was expected to light up and it was just
around the corner. Even though we had to get used to the short period swell with waves
coming in every eight seconds, the quality of the waves was surprisingly well and after
checking out a beach break in Paralia the next day we knew about Greek perfection. Once
more to our surprise, we were surfing very clean lines, even though the seven second rapid
fire was a bit of a problem for me here, making me spending most of the time in the impact
zone.


Hitting the snow Kalavryta
Stoked from surfing the Mediterranean for the first time we headed towards the
Peloponnese peninsula where we would meet Janne and Gabe to complete the group. The
road seemed endless and was closer to an assembly of potholes than to an actual street. I
was ready to hear my campervan’s chassis crack for the last time at any second.
“Greece is a very mountainous country, in fact the third most mountainous in Europe after
Norway and Albania.”
The mountains in the Peloponnese stand pretty tall and especially from Kalavryta, our resort
of choice, the highest peak offers a 360° vista where you can see straight down to the sea
almost all around you. Imagine, when you can see the ocean from the mountain, moisture
and wind can come to the mountain, too. And they do it quite often and with a staggering
speed. This led to the first two days of our expedition spent inside a gigantic cloud of fog.
Every once in a while we could sneek a peak on mountain ridges and trees helping us
assemble the terrain in front of our inner eye. But for a true Greek riding experience, we
were desperately waiting for that clear skies forecast with little wind for two to three days
that was coming up. Meanwhile we used the time to get into the Greek skiing culture which
is – compared to the one we have in the Alps – pretty mellow. Lots of first-timers wearing
only jeans (no beanie, no gloves, no goggles: pretty badass concerning howling winds and

fog at -5°C) and snowboarders seem to be rebels just like we were in the Alps in the early
90ies.
Once the clouds cleared up, the mountain showed his potential: numerous peaks were
waiting to be ridden. So many in fact, that we had to narrow our choice down to two
northwest facing runs close to each other where the snow- and avalanche conditions would
be pretty much the same. Checking all the terrain would have been a matter of weeks, and
we only had two or three more days left as our next adventure was already waiting for us.


Mt. Olympus
250km north (beeline): a whole different story. With only a few villages scattered around,
the Mount Olympus massif, home to the ancient Greek god Zeus and his fellas, offers some
extremely remote terrain. You have to really know into which valley you drop, as you can
easily end up in one that has no roads whatsoever. This can be a life-threatening situation,
because you won’t find mobile coverage either. To sum it up in one sentence: if you go
freeriding in Greece, you are pretty much on your own.
Therefore, we opted for a guide to take us to the gods. Akis is a professional Greek
mountain guide and he showed us around for three days. Not only did he know where we
could find the best snow conditions, he also knew a good restaurant wherever we ended up.
It’s like almost anywhere, nothing beats local knowledge. The views from the Olympus
range are incredible and if you hit it right you can get runs with almost 3’000m vertical drop
as the peaks are only 17km away from the Aegean Sea.


All good things come to an end
What is really special about surfing and snowboarding in Greece: the locals are incredibly
friendly and welcoming. While in other parts of the world, you risk a stink-eye if you paddle
into a “secret” lineup or hike up a slope, the Greeks are very helpful with information and
the fact that two Swiss, a German and a Finnish guy came to explore their waves and
mountains made them exceptionally proud. To top off our adventure, we spent our last two
days in a very small resort named “Elatochori” where the locals already knew we would
come and wanted to know if we are the “Swiss crew” upon arrival.
Three lifts, two of them diesel-driven, and a handful of slopes winding down gently through
pine trees. With the spring breeze in the air, the views of Mt. Olympus on my right and the
looks into the seemingly never ending hills to the left I knew, the decision to leave
Switzerland was right.

©Roman Meister -Gravity King

 

helmos_vansatnight.jpg

 

 

Alors pendant qu'autour de nous les choses n'ont plus vraiment de sens et que les plus ancines d'entre nous trouvent que c'était mieux avant, certains ne se posent pas de questions et avancent sans se retourner en vivant à fond leur passion. Te proposer une chronique pleine d'espoir , de belles images et surtout sans queue ni tête, ca c'est fait.

 

Thanks to Roman and all the team of GravityKing to let us share a part of their story... Credits pictures, text and videos GravityKing.ch ... See U on the Road guys.

 

 

21/03/2018

Et Pendant ce temps là...

Pendant que Manu Club prez' nous bassine avec ses montres, pendant que le prince de Hanovre devenait enfin un homme (bah oui au dires de certains, on devient un homme quand on se marie), pendant que la semaine dernière Mister VTG tombait sur un os et y laissait une chambre à air et un nettoyage de pneus, pendant que notre lecteur Alex du Var recevait des échantillons pour la moquette de la prochaine Bourse de Valence (Tof, c'est bon pour la moquette violette le Sud s'organise...) et pendant que la semaine dernière je te laissais sans chronique....

 

ants.jpg

Et bien pendant ce temps là , déjà je me suis posé la question de savoir si cette chronique du Mercredi devrais continuer tant cela a eu l'air de vous perturber que j'oublie purement et simplement d'en rédiger une la semaine dernière. Et puis je me dis que si comme moi la durée de cet hiver sans fin te tapes sur le système, tu as du comme moi la semaine dernière préférer te caler au coin du feu avec un bon bouquin plutôt que de glander sur la toile ... Alors nous ferons abstraction de cet oubli...

 

Pendant ce temps là, j'ai donc profité d'un peu de temps libre pour avancer sur le projet de Gérald, mais aussi celui d'Anthony et de discuter avec Julien d'un projet qu'il avait en tête. Mais ce n'est ni le moment, ni l'endroit et nous reviendrons sur ces histoires de manière ultérieure. Donc avec quelques jours de temps libre j'ai enfin pu finaliser l'immatriculation française de Franck et ce n'est pas trop tôt.

Pour ce qui nous rejoigne en cours de route, Franck c'est notre petit Transporter air-cooled ramené de Hollande le 28 Octobre 2017. Je te laisse faire le calcul, nous sommes le 21 Mars 2018. Soit un total de quasi 5 mois pleins pour obtenir l'immatriculation définitive . Et ce n'est pas comme si j'avais trainé.

Ramené par la route un Samedi (on ne diras jamais assez qu'il faut aller voir les véhicules que vous achetez, premier test drive 400kms sans soucis... et depuis 3000 kms sans même une vidange- non j'ai pas honte) , le Lundi suivant j'étais au Contrôle technique histoire de valider une visite digne de ce nom sur le territoire national. Puis un tour aux impôts dans la foulée pour l'obtention d'un quitus fiscal. En parallèle un coup de fil à VW France pour l'obtention du Certificat de conformité (c'est que je voulais être en CG normale) et au passage aussi pour me faire soulager de 150 euros ...

Une fois les documents en ma possession il ne me restait plus qu'à rentrer les éléments sur le génialissime site de l'ANTS. Un site hautement intuitif, qui vous demande tout un tas de justificatif ainsi que votre adresse mail. Un site qui après vous envoie 8 mails pour vous dire que votre dossier est pris en compte mais qui n'en envoie aucun quand il s'agît de rajouter un élément au dossier voire de régler l'addition. Pas que ca me plaise de lâcher du pognon à l'Etat mais si cela peut permettre de franciser dans les règles mon petit camion et de ne pas rouler en totale illégalité... Si certains d'entre vous galèrent avec le site en question et si vous avez des questions vous pouvez toujours envoyer un mail et nous vous aiderons...

The Rascals Cats ANTS HOtline- 26.50euros la minute, gratuit les 15 premières secondes

Pendant que le gouvernement nous mets des bâtons dans les roues avec leur site super pourri censé nous simplifier la vie mais tellement étudié pour pister tes moindres faits et gestes. Dans le feutré et loin des Flash-buzz-médias, Franck devenait un 8 places Français en carrosserie Break (pour la couleur on a dit rouge c'est rouge ...). Manque plus que le chien et les marmots pour compléter la panoplie... Franciser mon petit camion après 5 mois d'attente, ca c'est fait.

07/03/2018

Et Pendant ce temps là ...

Pendant que les températures jouent au Yoyo au fond de mon jardin (c'est qu'à force on ne sait plus comment s'habiller et on va bien finir par prendre froid), pendant que sortait des presses le numéro 23 de Combi magazine, pendant que Paris perdait face aux Espagnols (c'est du foot, ca ne me passionne pas des masses mais les mecs déplacent les foules et j'ai peut-être des fans parmi vous alors ...), pendant que certains préparent déjà le meeting de Ninove et pendant que de l'autre Atlantique une pièce maitresse pour mon petit T25 est en partance pour le vieux continent ...

Ivan.jpg

Ivan0.jpg

Et bien pendant ce temps là, un peu de culture automobile ne nous fera pas de mal. Cette fois je t'emmène dans l'immensité du net (oui encore) pour te faire découvrir un autre endroit de perdition. Bien sur si tu y traines déjà rien ne t'empêche de lire la chronique en entier (tu n'y apprendras sans doute rien, mais quand on commence quelque chose c'est toujours bien de le terminer même si on a pas envie ou que l'on sait déjà). Comme certains d'entre nous (nous ne sommes au final plus qu'une poignée), Ivan fait de la résistance en animant de manière quasi journalière un blog (c'est vrai qu'à l'heure des réseaux sociaux cela peut prêter à sourire ). Un endroit mélangeant autos populaires, rassemblements au bout de la rue (ou plus loin, des fois la route est longue) et pickup ricains, le tout avec bon gout et passion et surtout parsemé d'illustration, car oui Ivan son fond de commerces c'est les images tracées au crayon (ici le terme crayon est générique ... le gars il dessine quoi ).

Ce que j'aime chez Ivan c'est sa capacité à savoir apprécier les formes désuètes du 2CV, le style affirmé et 100%Japonais d'un Lowrider sur base peu commune ou encore son amour pour les Opels. Mais je ne t'en dis pas plus et te laisse découvrir en cliquant ICI l'univers d'Ivan en espérant que cette culture auto et cet enthousiasme mécanique te plaise autant qu'à moi... J'aurais pu t'en faire des caisses sur l'univers d'Ivan mais je me suis dit que plus ma chronique est courte plus tu auras de temps pour trainer ailleurs lors de ta pause café...

Te faire découvrir d'autres univers emprunts de mécanique et de passion, ça c'est fait ...

 

Ps: Ivan si tu passes par là, je me suis permis de te chiper deux photos afin de servir mon propos du jour...

 

28/02/2018

Et Pendant ce temps là ...

 

Pendant que le froid s'abat une nouvelle fois sur l'hexagone, pendant que l'actualité continue de me démoraliser au plus haut point, pendant que PhilStickersdeluxe rentrait une nouvelle chignole aircooled pour un projet démoniaque, pendant que mon poto Mister VTG se bat avec son câble d'accélérateur et pendant qu'Anthony mon poto du Sud continue de se battre avec des pièces de Repro fort douteuses ...

Et bien pendant ce temps là avait lieu la bourse de Valence qui fêtait d'ailleurs cette année ses 30 ans d'existence. Face à l'internet tout puissant et à bon nombre de sites d'annonces on ne peut que saluer l'initiative du Katraplat des deux rives qui remets le couvert tous les ans et qui assurent un évènement de qualité, profitant d'ailleurs de l'occasion pour lancer officiellement la saison VW de l'année. Quand tu sais que les gars font cela depuis 30 ans maintenant, forcément ca force le respect. Chapeaux messieurs, dames...

 

IMG_7702.jpg

Je te laissais la semaine dernière avec une histoire de gares, de trains et de voitures, un mic-mac qui m'a permis de rallier bien avant l'ouverture le Parc Expo de Valence. Répondant donc à l'invitation de Christophe VIllard, mais ca je t'en avais déjà parlé. Ce dernier m'attends au tournant pour un débriefing en règle, mon gars tu ne vas pas être déçu. Si d'habitude quand je pointe mon nez à Valence je suis en mode touriste cette année étant à la recherche de pièces pour mon petit T25 que j'aimerais aussi mécaniquement fidèle que mon t34 je me suis en mode "petit vieux motivé par un jour de soldes sur les rillettes et les pepitos". Alors tu me diras ce mode NInja m'auras été bénéfique puisque j'ai ramené de Valence des tôles moteur 2Lcu pour BUs mais aussi une paire spécifique pour T25, un VM pour moteur type4, des poignées/manivelle de vitres pour T25 et aussi et surtout une bonne dose de cambouis millésimé. Bref une bonne chasse mais qui me laisse un gout amer dans la bouche, car étant tellement concentré dans mes achats et mes recherches je n'ai pas pris le temps de discuter assez avec nombre d'entre vous (et de refaire le monde en votre compagnie autour d'une boisson houblonnée- Next Time Damir, i promise...). Je n'ai pas non plus pris le temps de faire d'images. J'ai quand même fait crépiter le flash, mais je me rends compte que j'ai été assez léger.

NOte pour plus tard: être plus assidu du boitier en toutes circonstances.

Si du coté recherche de pièces et images en tout genre je suis assez content de moi dans l'ensemble, je suis en revanche extrêmement interloqué et je m'explique. Personne ne nous a prévenu, l'information n'a jamais été relayée sur les réseaux sociaux et la populace a été une fois de plus livrée à elle même. Vous n'allez pas me croire mes amis mais à Valence il s'est passé quelque chose qui je pense a laissé des traces indélébiles dans l'esprit des passionnés. Oui mes amis, un drame s'est déroulé ce week-end...

Ils ont osé, oui osé changer la couleur de la moquette ...

Mis à part ce fâcheux imprévu qui je suis sur a dû bouleversé les passionnés qui s'étaient tant bien que mal adaptés et quelque part attachés à l'ancienne moquette de couleur violette, la BOurse de Valence était une fois de plus une réussite. Les amis, les pièces partout, le cambouis millésimé ...

Thanks for all le Katraplat des deux rives et Chapeau bas ...

Fêter la nouvelle saison VW en compagnie des copains à l'autre bout de la France sur une moquette d'une couleur douteuse (en fait je m'était attaché au violet...) ca c'est fait ...

 

21/02/2018

Et Pendant ce temps là ...

Pendant qu'au StazUnis on se pose encore la question du bienfait du fusil à pompe sur la tablette de la cheminée, pendant que la terre tremble a Mexico et qu'en Indonésie les cieux se parent de cendres, pendant que Tata Muriel tape du poing sur la table histoire de faire réagir le patronat au bienfait de l'embauche (dans les faits c'est un petit peu plus compliqué, mais ce qui est sur c'est que Tata Muriel n'est pas contente) et pendant qu'au Nord de la Loire le soleil a décidé ô miracle de pointer le bout de son nez...

 

oui.png

 

Et bien pendant ce temps là, pas grand chose. Enfin pas grand chose, nous sommes fort occupés au Workshop avec moults projets en cours qui je vous rassure seront tous menés au terme sachant que l'on termine toujours ce que l'on commence. Mais nous sommes aussi fort occupés avec nos travaux qui ont sacrément avancé ces derniers temps et l'eau chaude au robinet devrait être un des plaisirs de 2018, tout se mérite. Et bien sur à tout cela il faut rajouter toutes les activités annexes qui au final nous prennent aussi pas mal de temps. Alors quand je dis pas grand chose c'est plutôt histoire de faire pleurer dans les chaumières. Ce qui est sur c'est que cette semaine je n'ai pas eu trop le temps de trainer sur le net afin de te concocter une toute belle chronique du Mercredi. Ne va pas croire non plus que je n'ai pas trainé mes guêtres dans l'immensité de la toile, cette semaine je me suis farci le site de la SCNF afin de pouvoir prévoir mon week-end. C'est que cela serait con de rater le 30ème swap meet de nos mais drômois.

Christophe m'avait envoyé un mail profitant de la nouvelle année pour tout d'abord nous présenter ses bons vœux mais aussi pour nous rappeler et nous inviter à la 30ème édition d'un des swap les plus célèbre de France et qui je l'espère cette année aura revêtu une fois de plus sa sublissime moquette violette ... J'ai donc passé la semaine a échafaudé un plan pour pouvoir descendre faire la biz au copains et fouiller dans des caisses en plastique degeu à la recherche du st Graal, sans forcément éclater le budget (c'est que mettre l'eau chaude et poser le carrelage c'est pas gratuit) . Et c'est chose faite, un aller en train que je finirais en voiture assorti d'un retour full voiture et me voilà paré pour cette 30ème bourse de Valence. En revanche à mon grand désespoir je serais une fois n'est pas coutume tout seul de chez tout seul, mais je serais là.

En fin de compte pas grand chose, comme je te le disais.

Pendant que certains s'organisent en mettant les petits plats dans les grands ou en optimisant le chauffage de leur sweet home , et bien pendant ce temps là je me bats avec le site OUISCNF pour trouver de quoi me rapprocher du but à pas trop cher. Faire plier la SNCF car la VW vaincra ... ca c'est fait ...

 

PS: Si vous voyez un barbu un appareil photo en bandoulière, n'hésitez pas à l'aborder, il se peut que ce soit moi et en principe je ne mords pas, par contre j'ai tendance à boire énormément de café, mais alors énormément... See U there

 

14/02/2018

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que la famille de JP se déchire pour savoir qui touchera le pactole, pendant que la semaine dernière la neige s'abattait en RP nous faisant au passage passer pour des grosses baltringues ( on peut pas dire que le Parisien sur la neige soit d'une grande efficacité, tant en conduite qu'en organisation), pendant que sur INstagram notre ami Shamwerks proposait un quizz intéressant avec un lot qui l'est tout autant et pendant que les grandes surfaces continuent en plus de se foutre de la gueule du consommateur de se foutre aussi de ses salariés...

 

 

 

356.jpg

 

Et bien pendant ce temps la c'est lors d'une de mes dernières divagations nocturne sur l'internet tout puissant que j'ai trouvé le thème de la chronique de ce petit Mercredi de Février. J'étais tombé dessus il y a fort longtemps et à plusieurs reprises, sans jamais prendre la peine de noter le nom de ce petit blog, honte sur moi. Je profite donc de ce moment pour réparer cette faute et par la même occasion vous faire profiter d'un petit endroit de perdition très sympa.

C'est chez Alphi que je t'emmène, ce surnom peut prêter à sourire, mais ne vous méprenez pas car le contenu de ce petit blog est tout ce qu'il y a de plus sérieux, voire extrêmement sérieux. Si tu aimes les grosses modifs de folie, les prépas moteurs qui crachent 300cv ou que sais je encore, c'est sur que ca risque de ne pas te passionner des masses, mais comme tu n'as pas forcément envie de mourir idiot et que tu es curieux de nature tu iras quand même y faire un tour (si si je t'assure, çà vaut le détour). En revanche si tu aimes les articles super détaillés (détaillés, le mot est faible) et les prépas à l'ambiance vintage, c'est sur que ce blog va te plaire.

Alphi fait simple et sans détours, mais il est d'une efficacité et d'une précision incroyable. Il donne dans ces articles des détails et des tuyaux qui souvent font défaut lors d'une restauration (peu importe le modèle d'ailleurs) et qui raviront les plus curieux d'entre vous. Cette chronique fût courte, c'est certain, mais c'est pour te laisser plus de temps pour découvrir l'univers d'Alphi.

Vous faire découvrir des fous de la mécanique et de retauration façon horlogerie Suisse et qui plus est le jour de la fête des Amoureux, çà c'est fait ...

 

 

07/02/2018

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que ManuClubPrez' et sa cops étaient en vadrouille à l'autre bout de la planète promettant au passage des sommes colossales pour l'éducation (oui mais pas chez nous, faudrait pas pousser non plus...), pendant que la neige s'est abattue sans prévenir dans le petit bois derrière chez moi, pendant que Carrefour (le supermarché, pas le croisement de la rn20 ...) après avoir versé des dividendes quasi indécents s'apprêtent à licencier une partie de son personnel (bah oui c'est comme ca qu'on fait, quand on fait du pognon au lieu d'embaucher on vire des gens ... je comprendrais jamais le capitalisme ...) et pendant que les tweetos en mal de reconnaissance hésitent encore entre publier des photos de Paris sous la neige, publier un commentaire sur les derniers faits divers sanglants ou simplement reposter une vidéo de chaton mignon ou d'une bimbo en mode make-up (je crois qu'un jour je te ferais une chronique la dessus, je comprends pas trop le concept en fait...) ...

Et bien pendant ce temps la ... Pendant ce temps la, outre le fait de commenter l'actu d'un œil critique et pas toujours compatissant voire légèrement acide, il est grand temps de publier cette chronique que je t'avais promis il y a quelques temps. Une belle chronique sur la pelouse.

 

IMG_1641.jpg

 

IMG_1642.jpg

Pour étayer cette chronique et puisqu'il faut toujours citer ses sources, je m'appuierais sur un exemplaire ( le #233 pour être précis) de "Sciences et Mécanique populaire" datant d'Octobre 1965. Un bel article de 8 pages plus un complément, intitulé "Comment conserver votre pelouse en bon état", et ou dès les premières lignes le décor est fixé. On y apprends effectivement que l'ennemi principal de la pelouse n'est pas la mauvaise herbe ou l'insecte affamé mais bel et bien la nature humaine. Comme quoi même quand il s'agit de pelouse on est incapables de ne pas foutre la merde.

Dans un premier temps on nous explique les tenants et les aboutissants afin d'avoir une pelouse digne de ce nom et d'un coup d'un seul vous voilà propulsé "Maitre de maison", c'est qu'ils se foutent pas de not' gueule les mecs... Bref, la première partie n'est pas dénué de bons conseils, plusieurs chapitres détaillant tour à tour les méfaits d'un arrosage mal dosé, le choix des graines à planter ou encore les méfaits dus à un mauvais fauchage (aujourd'hui on appelle cela le fauchage raisonné... une façon de dire poliment qu'on arrête d'être cons et qu'on laisse la nature faire le boulot...). En bas de page on vous indique comment choisir vos graines et donc les pièges à éviter en surveillant tour à tour la nature des graines présentes, le pourcentage de mauvaises herbes du mélange, le pourcentage de germination du mélange et en dernier lieu la date de l'essai de germination. Nous sommes bien d'accord que quand tu achètes un pot de graines de gazon au Gamm Vert du coin, tu prends bien soin de vérifier tout ca ... Non, bah tu sauras pour la prochaine fois si tant est qu'en 2018 ces infos sont toujours précisées sur la boite (J'avoue que j'ai trainé à la jardinerie, mais je ne saurais dire avec précision si les données présentes aujourd'hui correspondent au standards de 1965... Oui moi je suis un romantique alors j'achète du gazon avec des petites fleurs ...). Le calendrier d'entretien quant à lui est fort instructif, en gros on nous explique comment respecter les saisons, chose certainement facile en 1965 qui s'avère être beaucoup plus compliquée en 2018. Du calendrier je n'ai retenu qu'un seule chose à savoir qu'il faut acheter un râteau à sa femme pour qu'elle vous aide à préparer la pelouse à l'automne en ôtant les feuilles mortes qui pourraient s'y être malencontreusement dispersées.

Les pages suivantes sont présentées sous forme de tableaux ou l'on nous présente les différents types de pelouse suivant que vous habitiez dans des régions du "Nord" on l'on vous conseille l'herbe du Kentucky, que vous ayez prévu de faire un terrain de foot-on vous conseille alors la variété Tiflawn des herbes des Bermudes  ou encore que soyez embêtés avec un sol sableux auquel cas on vous conseille la florentine variété de Saint Augustines. Sur les mêmes pages on nous parle aussi de fertilisant en nous expliquant l'importance des dosages un peu comme n'importe quelle médication au final. On nous parle d'Azote, de phosphore et de potasse, mélangé suivant un dosage fort précis et étudié selon le type de gazon et le type de saison. Ca fait peur mais si tu achète la boite Kivabien c'est déjà tout mélangé dedans.

La dernière partie de l'article est consacrée à l'éradication des mauvaises herbes, si l'on considère des herbes comme mauvaises bien entendu car dans les faits si certaines sont envahissantes elles font partie d'un écosystème complexe et se complètent toutes les unes les autres. Cependant il faut en surveiller certaines qui on tendance à prendre de la place sans laisser aux autres le bonheur de s'exprimer. Cette dernière partie d'article nous replonge quand même dans l'âge glorieux des sixties ou tout ce qui est chimique est bénédiction.  Il est d'ailleurs stipulé en gras que "Certains herbicides sont des poisons mortels. D'autres ont des effets toxiques..... lavez vous les mains" . J'avoue qu'ayant tendance à vouloir/aimer laisser faire la nature, toujours dans l'idée que tout ce petit monde fait partie d'un écosystème complexe, j'ai volontairement survolé les dernières pages de cet article sans y prêter trop attention.

Après cette lecture approfondie quelques éléments sont mis en lumières de manière précise et sont donc à retenir. Le fait que la nature humaine soit mis en cause bien avant les mauvaises herbes, que les herbicides sont des poisons mortels (on est en 1965 et c'est écrit noir sur blanc, en 2018 on a plutôt tendance à tourner autour du pot.) et en denier lieu qu'il faut acheter un râteau à ta femme (sauf que désormais on est en 2018, que les filles jardinent sans doute plus que les hommes, que les filles aiment les filles et que les hommes aiment les hommes, alors fais simple, achète un râteau à ton conjoint...).

IMG_1643.jpg

 

IMG_1644.jpg

De mon avis maintenant une pelouse toute seule c'est triste, alors agrémentez la de fleurs ou de légumes et plantez ce qui vous fait plaisir peut importe la surface que vous avez à disposition. N'oubliez pas de nourrir votre sol en préférant du compost fait maison aux fertilisants en boites vendues à la crèmerie du coin, préférez une tonte raisonnée sans forcement ramasser à tout prix et sachez profiter des soit disant mauvaises herbes de votre jardin pour en tirer le meilleur.

Et pendant ce temps la je te parle de jardinage, laissant derrière nous l'espace d'un instant le tumulte du train train quotidien. Te parler d'autres choses que de bagnoles en 2018, ca c'est fait...

 

15:00 Écrit par kittycat' dans Et Pendant ce temps la ... | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

31/01/2018

Et pendant ce temps la ...

Pendant que la Seine continue de déborder allégrement, pendant que les Français (bon ok pas tous) se battent pour des pots de Nutella, pendant que j'ai manqué d'avoir une attaque cardiaque chez le vendeur de carrelage du bout de la rue et pendant que vous êtes tous les jours plus nombreux à nous suivre aussi sur INstagram ...

Et bien pendant ce temps la .... Pendant ce temps la, c'est un peu la panne d'inspiration. Je sais que je t'ai promis une très belle et très intéressante chronique sur le thème de la pelouse mais je n'ai pas tout à fait fini d'illustrer cette dernière, la semaine prochaine sera la bonne et j'ose espérer que tu ne seras pas déçu. Du coup n'ayant pas tout à fait fini, je me suis creusé la soupière toute la semaine afin de savoir ce que j'allais te raconter aujourd'hui...

Et une fois de plus c'est un peu à l'arrache que je t'écris cette chronique n'ayant trouvé l'inspiration que tard dans l'après midi de Mardi et ce n'est pas faute d'avoir cherché. Le déclic m'aura été donné après un énième glandage près de la machine à café ou nous nous sommes posés la question "Peut on rire de tout" ... Une question philosophique qui a animé un débat quasi interminable ou chacun a tenté d'apporter sa vision du propos et ou j'enfonçais le clou en affirmant que oui on peut rire de tout mais qu'avant toute chose il faut savoir rire de soi. Et ce n'est pas le plus facile.

Partant de cette affirmation je te propose de partager avec toi mes plus beaux clichés de ces derniers mois. Ils ont été sélectionnés avec soin, soit par un cadrage précis et efficace, soit par une exposition qui reflète l'excellence. Je vous pose donc la question mes amis ... Peut on rire de tout .... En attendant je vous laisse profiter de ces beaux clichés... Bien entendu je ne vous livre qu'une partie de ce beau matériau, me laissant alors la possibilité de me moquer de moi-même une fois encore dans l'année si je tombe en panne d'inspiration.

IMG_0089.jpg

 

IMG_0471.jpg

 

IMG_0856.jpg

 

IMG_0967.jpg

 

IMG_1095.jpg

 

IMG_3331.jpg

 

IMG_3446.jpg

 

IMG_3828.jpg

 

IMG_5129.jpg

 

IMG_5550.jpg

 

IMG_9034.jpg

Tenter de répondre à la question "peut on rire de tout" en commençant simplement par savoir se moquer de soi-même et par ce fait de te faire profiter de mes plus beaux clichés ... Ca c'est fait.

 

 

 

 

24/01/2018

Et Pendant ce temps là ...

 

Pendant que de ci de là les inondations gagnent les prairies françaises, voire même le garage des copains, pendant que la terre a tremblé du côté de Jakarta, pendant que la neige s'abat de manière très épaisse dans les rues de Tokyo, pendant que Lactalis a foutu le bordel dans nos frigos et pendant que je chinais à la cave et mettait la main sur un 2.0L cu à refaire pour mon petit T25 ...

  Et bien pendant ce temps la je te propose  de partager avec moi cette passion pour les bonnes vidéos. Alors non pas le truc chiader avec la lumière du matin , un bokheh de ouf  et des bouclards pas croyables le tout agrémenter d'une bande son adéquates voire d'échappements tonitruants certes, mais bien dosés.

Non je te propose de partager une autre de mes passions, les vidéos que tu ne t'imagines même pas que quelqu'un ai eu le courage de mettre cela en ligne... et pourtant ...Ouais pourtant. Des vidéos de 1 voire 2 minutes ou l'on se complait à regarder quelqu'un faire vrombir son échappement, oui mais avec un point fixe sur l'échappement. A se demander si faire du bruit n'est pas quelque chose de maladif chez l'homme en quête de sensations fortes.

 

 

Te faire profiter de ma passion et de mon attrait pour les vidéos digne d'une récompense aux césars, ca c'est fait ...

 

 

 

17/01/2018

Et Pendant ce temps la ...

Pendant qu' M.Pokora s'en va vivre au S'tazUnis, pendant que Vintage Autohaus change la formule de son blog mais sans jamais rien lâcher, pendant que la grande distribution continue de bien se foutre de notre gueule, pendant que le monde s'échauffe petit à petit (jusqu'au jour de l'explosion pure et simple ...) et pendant que les chinois imaginent faire du papier toilette avec du caca de Panda (c'est pas des conneries...)...

Et bien pendant ce temps la, pendant ce temps la Mr VTG et moi même, nous calions un moment pour faire un peu de mécanique. C'est que depuis Hessich et mes problèmes de câble d'embrayage il était temps de réagir. Nous avions noté, enfin surtout Mr VTG, qu'il manquait des bouts mon système de guidage et que du coup cela n'étonnait personne que mon câble se soit effiloché comme une paire de collants en retour de soirée. De plus nous avions noté lors du changement du joint spi et de diverse autres bricoles en Mai dernier que le mécanisme n'était plus de toute première fraicheur ... Ouais quand c'est usé à en faire une marche, faut changer la pièce ...

IMG_1594.jpg

 

IMG_1596.jpg

 

IMG_1595.jpg

Après un démontage matinal, une liste de courses longue comme un jour sans pain ( la langue française regorge de proverbe et d'expression que je trouve fascinante ... J'adore , alors quand je peux en placer une ...) et un tour dans ma crèmerie préférée pour acheter du bon matos, il ne nous restait plus qu'à nettoyer, graisser et remonter le tout bien entendu agrémenté de quelques jurons. Bah ouais mon gars, les jurons ca fait partie du décor, la mécanique c'est un truc de bonhomme merde alors... Bref en milieu d'après-midi, KAA était de nouveau sur ses roues avec un embrayage tout neuf. Avec un tableau comme ca tu as l'impression qu'on a grave assuré, qu'on est des bêtes de la mécanique, que quelque part, nous, on est des vrais mecs de la VW, des tueurs de la marque de Wolfsburg ... Ahahaha mais je t'arrête tout de suite l'ami, on est des gros boulets... Enfin pour le coup moi surtout, vu que j'étais en charge de la liste de courses...

Nous avions noté que les Silentblocs présentaient des signes de fatigue, du coup on s'était imaginé faire d'une pierre deux coups (et Hop je t'ai encore glissé une expression franchouillarde à la discrète ...) en se faisant la totale pour la boite. Oui ... mais non .... Une fois à la crémerie, les silentblocs ont disparus de la liste comme volatilisés. Du coup on sera bon pour un démontage à l'hiver prochain....

Nous passerons le reste de l'après-midi à jouer avec les nouveaux GeoLandar de Mr VTG, mais ceci est une autre histoire ...

Alors pendant qu'en ce mois de Janvier certains ont passés leurs samedi sous la couette, j'ai en compagnie de Mr VTG enfin changé l'embrayage de mon fidèle KAA en oubliant de prendre la moitié des pièces à la crémerie du coin... Etre un boulet en 2018, ca c'est fait (tu auras noté qu'on est que le 15 janvier et que cette mission est déjà remplie...)... Thanks Bro' pour la petite place dans ton garage ...

 

 

10/01/2018

Et Pendant ce temps la ....

Pendant que Manu ClubPrez' et sa cop's Brigitte se ballade à l'autre bout de la planète, pendant que le gouvernement aimerais que dans un élan de sagesse, nous les usagers de la route, ralentissions la cadence, pendant que les vidéos de chatons tout mignons continuent de déferler sur les réseaux sociaux (un complot de l'état pour nous tenir tranquille ???) et pendant qu'au fond de nous, nous sommes tous Charlie ...

Et bien pendant ce temps la c'est du coté du net qu'il faut aller faire un tour et en particulier chez nos amis de UPDLT. Sous ces cinq lettres majuscules se cache un site d'actualités orienté bécanes modifiées qui distille de manière régulière des news venant des quatre coins de la France voire même d'un poil plus loin.

Comme tu l'auras compris, cet espace d'écriture et de partage ne me suffisant pas/plus j'ai commencé il y a quelques temps à écrire pour les autres. Un moyen de prolonger ce blog en publiant des images et des histoires 100% Made in "The Rascals Cats".

 

IMG_9741.jpg

 

IMG_9597.jpg

 

IMG_9577.jpg

Et pour cette fois, exit le bruissement subtil du papier glacé et l'odeur de l'encre d'imprimerie, place au virtuel, aux galeries infinies en lignes et aux pixels fins et délicats de votre écran d'ordinateur. Pose toi deux secondes que je t'explique. En Juin dernier je passais voir mon pote Antoine avant la traditionnelle Open House chez BBT. Ma rencontre avec Antoine date de l'époque ou le forum du Radikalbugz était encore fort actif, à l'époque il roulais en cox et en mini avant de mal tourner. Depuis on se suit via la toile et c'est avec plaisir que l'on se retrouve autour d'une pizza ou d'une bière quand l'occasion se présente; et quand on cours partout, l'occasion ne se présente pas souvent. Je profite forcément de cette visite pour réaliser quelques images, en réalité un bon paquet avec une idée bien précise derrière la tête.

Une fois rentré en France et une fois passé la douce folie d'Hessich, je me mettais au boulot en triant mes images et en ajoutant à ces belles images un texte en rapport, en parallèle j'ai aussi bossé sur d'autres histoires que vous avez certainement parcourues. Puis à la rentrée, satisfait de mon boulot, je tentais ma chance afin de voir cette histoire couchée sur papier glacé dans la presse spécialisée moto. D'après ce que j'ai compris il aurais fallu que je me penche en avant tout en baissant ma garde pour un aller/retour dans la boite à Suchard... Mouais ... Bof ...Me faire prendre pour un jambon, ce n'est pas trop mon truc, mais après tout j'ai peut être tout compris de travers ... Va savoir...

Du coup quitte à donner mon travail et après mûre réflexion, j'ai préféré l'offrir à mes amis de Un Pneu Dans La Tombe. Le Boss des lieux, Jérôme, est tout seul au commande de ce gros navire et ce gros navire est une affaire de passion avant d'être un business. Malgré l'offre du net et à force de travail (et certainement des nuits blanches) , Jérôme a su imposer son site d'actus comme un modèle de référence. 

Avec cette contribution je tente d'apporter ma pierre à l'édifice en aidant les copains à continuer de faire ce qu'ils font parce qu'ils le font bien ... Etre gentil au début de l'année 2018 en aidant les copains qui font avancer le schmilblick, ca c'est fait...

 

 

03/01/2018

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que Lundi dernier nous entamions une nouvelle année toute belle et toute fraiche ( perso j'ai pas vu la différence avec la semaine dernière ... mais bon ), pendant qu' Eleanor succède à Carmen pour aérer la campagne française, pendant que l'Islande fait un premier vers la vraie égalité ( si tu me lis mon bon Manu ClubPrez', vas y hésites pas et prends exemple ...) et pendant que sur la toile le "Et Pendant ce temps la" fleurit un peu partout du FB d'Antoine et du 912club au FB de MaXXX ( songer à déposer la marque ??? y songer plus tard ...)

 

2018.jpg

Et bien pendant ce temps la, c'est le début de l'année et comme à chaque début d'année il est temps de prendre des résolutions (enfin ca c'est que l'on veut nous faire croire, pour prendre des résolutions il n'y a pas besoin d'attendre le premier Janvier...)... C'est tout les ans pareil, chaque année le même cirque fait de belles promesses intenables voire même déraisonnables. Généralement, ces grandes idées nous tiennent éveillées jusqu'à la fin Janvier puis début Fevrier elles retournent dans un carton à la cave en attendant l'année suivante. Je ne vous jette pas la pierre, certaines années il m'est arrivé de faire pareil... 

Je ne sais pas pour vous mais après mûre réflexion nous avons choisi aussi de prendre une poignée de résolutions pour cette année. Bah oui même si on trouve un peu hypocrite ce moment de l'année, on fait un peu comme tout le monde (enfin pas trop quand même ) en se disant que le premier Janvier est une bonne date dans l'année pour entamer quelques changements.

Parmi celles-ci le compte Instagram est validé. Je sis d'avance ce que certains en pensent mais retrouver une partie de mes potes ayant quitté les blogs c'est quand même cool. Le compte Insta devient donc une réalité et sera alimenté de manière régulière avec à la clef quelques petites exclus.

La deuxième grosse résolution est orientée "Workshop". J'ai bien conscience d'avoir accumulé un certain retard dont j'ai honte mais à un point que vous n'imaginez pas. Je ne vous oublie pas, je fini toujours ce que je commence (pas comme certains )mais je suis continuellement à la bourre. Un mauvais concours de circonstances en cette fin d'année m'a fait prendre encore plus de retard (je sais ce n'est pas une excuse.). Mais pour 2018 de nouvelles dispositions seront prises pour endiguer le phénomène. Je ne vous garantis pas que cela se fera du jour au lendemain, mais je me sens prêt à faire un gros travail sur moi même ... Ce que je peux vous garantir en revanche c'est que vos projets seront menés avec soin et passion et qu'ils seront menés au terme ...

Pour le reste des résolutions c'est un peu comme tout le monde.

Je vais essayer d'être moins con, moins ronchon, manger bio, boire moins de café, passer mon permis moto, faire du sport, couper ma barbe, monter un nouvel embrayage, faire me ménage dans mon petit T25 ... C'est déjà pas mal non ...

Faire des promesses en début d'année que tu sais pertinemment ne pas être capable de tenir ... Ca c'est fait ...

 

 

Ps: Très cher lecteur, ce n'est pas cette chronique que tu aurais du savourer aujourd'hui mais le continuum espace temps de la bulle kustomocyclique en a décidé autrement et il aurais été fort fâcheux de publier la chronique normalement destinée... Un peu comme si je t'vais raconté une bonne blague mais sans chute ...

Du coup tu as hérité d'une petite chronique une fois de plus à l'arrache, un peu comme si j'étais à la bourre de manière permanente.

 

 

 

15:00 Écrit par kittycat' dans Et Pendant ce temps la ... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/12/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant qu'à travers le monde le vieux barbu est venu déposer dans moult cheminées des cadeaux par milliers ( bien sur comme la vie n'est pas juste, le vieux barbu moisi aura pris soin d'oublier les plus pauvres d'entre nous ... mais ca c'est une autre histoire), pendant que la tempête Bruno bat son plein, pendant que le froid continue de s'insinuer et pendant que vous avez passé le week-end à vous bourrer de froid gras et autres cochonneries ...

Et bien pendant ce temps là, nous sommes Mardi, il est 22.28 h, heure de Paris, et je suis en passe de t'écrire ce qui sera la dernière chronique de l'année. Et comme je te l'ai dit la semaine dernière cette dernière sera orientée fayot à mort. Courte, certainement, mais lèche-cul, pour sûr ...

newspaper_business_internet_411885.jpg

Ce n'est plus une nouvelle pour personne, j'aime raconter des histoires et il faut bien admettre qu'aujourd'hui mes histoires dépassent largement les frontières de ce petit endroit de perdition perdu au cœur du Grand Internet tout puissant. Déjà l'année dernière, sans trop attendre quoi que ce soit de cette tentative, je m'étais essayé à écrire pour les autres et je dois bien avouer que je me suis laissé prendre au jeu. Cette année j'ai donc décidé de récidiver et certains m'ont à nouveau accordé leur confiance. Merci à vous ... (faut bine passer de la brosse à reluire pour continuer encore un peu ... c'est humain après tout ...)

L'information et son support est un vaste débat aujourd'hui et le Net-Média se taille de jours en jours une place plus importante. Malgré cette facilité d'accès je ne peux m'empêcher de me remémorer mes premiers émois chez le marchand de journaux. Je te passe bien entendu les émois de mes premiers Playboys, non je te parle de titre tel que Mobchop, Echappement, Chromes et Flammes, Freeway et que sais je encore ... Des titres que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre ... Le papier fût et subsiste encore aujourd'hui le vecteur de ma passion dévorante et irrationnelle pour tout ce qui bouge et qui sent l'essence. Alors quoi de plus beau pour moi vingt après mes premiers glandages au kiosque du coin que de voir mes histoires publiées sur papier glacé...

Nous pourrions bien sur disserter des heures sur l'impact du papier sur la planète et je suis sur que certains d'entre vous auraient de bons arguments à nous soumettre. Nous pourrions disserter des heures sur le contenu de certains magazines trop ceci pour les uns ou trop cela pour les autres ( n'oubliez pas que pour certains ils existent depuis les eighties, et étant né dans les early eighties, c'est pas tout jeune et les mecs sont toujours là). Nous pourrions nous poser la question existentielle "pourquoi acheter un magazine alors que grâce au  Net j'étais au courant quasiment dans l'instant, oui pourquoi ". Nous pourrions aussi discuter du tarif parfois fort prohibitif de certains titres, qui forcé de constater ne font pas le poids face à la gratuité d'internet. Nous pourrions aussi discuter de la manière dont certains rédactions se prenant pour des "vitrines" traitent leurs collaborateurs (enfin surtout ceux qui apprécient l'aller-retour dans la boite à Suchard ...)

Posez vous les questions si vous le voulez, mais rappelez vous aussi vos premiers émois au kiosque du coin de la rue quand vous n'étiez encore que des ados , et n'oubliez pas cette fébrilité au moment de pousser la porte à l'approche du quinze du mois, n'oubliez pas cette excitation frénétique au moment d'arracher la pochette plastique des numéros de l'été , n'oubliez l'odeur incomparable d'un bon magazine papier ( bonjour le dégazage chimique) . Non mes amis n'oubliez pas...

Save The Paper

Merci à vous mes mais de m'avoir permis de publier hors des frontières de ce modeste petit blog ... Merci à vous mes amis, mes amis, mes amis et à toi mon ami ( oui c'est un ami qui n'a pas encore eu le temps de publier, mais c'est un ami quand même ...)

Voilà il est presque minuit,ca y est c'est fait.Mais c'est que j'ai eu du mal à la pondre la dernière chronique de l'année, certainement la faute au petit fours. Nous vous donnons rendez vous l'année prochaine pour de nouvelles aventures...

Bonne fêtes de fin d'année à tous...

 

 

15:00 Écrit par kittycat' dans Et Pendant ce temps la ... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/12/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que nous sommes à J-5 de l'arrivée du gros barbu en culotte rouge, pendant qu' après des années à fantasmer des autos claquées au sol je me mets à fantasmer sur des pneus TT et des garde au sol façon baroude, pendant que notre bon Manu clubPrez' fêtait ses quarante berges et pendant que notre YO national n'en finit pas de chiner ...

 

Et bien pendant ce temps la je te livre la quasi vraie dernière chronique de l'année 2017. Ne va pas croire que la semaine prochaine j'ai l'intention de me soustraire à mes obligations, non, mais la semaine prochaine entre fois gras, marron glacés et autres friandises de saison tu auras certainement autre chose à faire que de trainer ici.

Pour ceux que Noel emmerde au plus haut point, pour ceux qui en ont marre de voir Tata Suzanne s'endormir dans sa compote de marron ( ça fonctionne avec n'importe quel dessert d'ailleurs... et avec les plats en sauce c'est même bien plus drôle...) et pour ceux qui sont lassés de recevoir des cadeaux insipides soit disant amené par un vieux moisi en culotte de fourrure... Pour vous mes amis la semaine prochaine promis il y aura quelques vidéos et même une chronique du Mercredi. Une chronique spécial fayot , pas de ceux qui servent à concocter la mogette, non ceux qui ont la raie sur le coté et qui sont assis au premier rang ...

IMG_3997.jpg

Nous sommes le 20 Décembre et nous fêtons 7 ans d'existence sur la toile ... Un peu plus de 3000 notes assorties d'un peu plus de 1000 commentaires. Depuis 2010 cet espace s'est agrandi avec le Tumbl'R et le site en .com et très récemment avec notre compte Instagram ...   Cher lecteur et chère lectrice, soyez ici remerciés de nous suivre depuis tout ce temps. Mais " The Rascals Cats" , ce n'est pas seulement un blog photo avec deux trois histoires pour faire sourire l'assemblée. "The Rascals Cats" c'est aussi des accessoires fabriqués à la main touche finale de vos projets respectifs. Amis passionnés du travail fait main soyez aussi remerciés de votre confiance.

Dans une poignée de jours nous tirerons un trait sur l'année 2017 et ouvrirons le rideau sur l'année 2018. Une année qui s'annonce riche en évènements. Des incontournables seront au rendez-vous comme Ben POn ou Le Mans Classic . Mais 2018 sonnera aussi la sortie officielle du nouveau jouet de Mr VTG  qu'il aura passé l'hiver à peaufiner, ce sera la sortie officielle de "Frank" notre petit T25 aircooled (que j'aurais passé aussi l'hiver à peaufiner...), ce sera une année faite de road-trips lointains et de ballades interminables, ce sera l'année du relooking de "Kaa" notre fidèle type 34 et ce sera j'en suis sûr une année faite de photos et d'histoires mais aussi de beaux accessoires ... 

Si vous aviez un doute sur la pérennité de cet endroit de perdition, pas d'inquiétudes ce n'est pas prêt de fermer ...

Merci à vous de nous suivre, de commenter nos conneries (ou pas d'ailleurs), de nous faire confiance ... Merci Merci Merci Merci ...

Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année et nous vous donnons rdv en 2018 pour toujours plus de "Rascals aventures" ...

 

13/12/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant qu'un monument de la chanson française nous quittait subitement (la chronique de la semaine dernière étant déjà écrite et programmée , je me suis fait prendre de cours) et pendant que les Français lui rendait un sacré hommage, pendant que L.A. est toujours cerné par les incendies, pendant que Donald mets une fois de plus le bordel (faudrait qu'il reste couché le matin, il ferais moins de conneries...), pendant que je continue d'apprendre à maitriser la science du Hashtag et pendant que tout le monde prépare l'arrivée du gros Barbu en culotte rouge ...

Et bien pendant ce temps la, j'ouvrais , lors d'une pause au Workshop, un "Mécanique Populaire" pour me détendre. Pour être précis je me suis mis à feuilleter le numéro 233 d'Octobre 1965. Un numéro pioché au hasard dans une pile d'ouvrages d'un autre temps, des ouvrages fait de papier qui, s'ils sont bien traités nous survivront certainement et de façon bien plus certaine que notre sacrosaint Internet. Mes amis supportons le papier ... Pris au hasard, oui, mais pas dénué d'intérêt, la couverture m'ayant interpellée au premier coup d'œil. Oubliez les muscle cars de l'année ainsi que les détails sur la Peugeot 204, pensez Pelouse ...

 

IMG_1500.jpg

Souvenez vous cet été je vous avais bassiné avec le fait que j'étais allé par monts et par vaux vérifier si l'herbe était plus verte ailleurs. Je vous avais promis qu'un jour je me pencherais sur une chronique traitant du sujet. Plusieurs d'entre vous m'avait d'ailleurs mis au défi de réaliser la dite chronique. Je pense d'ailleurs vous proposer celle ci en deux temps. N'allez pas croire que je soit en manque d'histoires et que je me sente obligé de faire du remplissage. Non, j'avoue sans honte avoir uniquement survolé l'article proposé et je vous propose de pousser le truc à fond en vous proposant dans un deuxième temps une analyse poussée du sujet.

Donc dans ce numéro 233, vous trouverez un article de 8 pages, auquel s'ajoute un complément de quelques lignes en fin de bouquin. Le thème central est le gazon de votre jardin, mais l'article pose plusieurs problématiques quant à l'entretien de votre pelouse comme par exemple l'emploi ou non de fertilisant, le calendrier d'entretien pour être le plus performant possible ou encore la démystification des dits fertilisants. Un sujet complet ou sont citées quelques espèces "d'herbe" afin d'orienter le jardinier dans ses choix. Bien sur on reparlera de tout çà.

UN sujet que je vous propose d'approfondir de manière sérieuse en vous proposant une chronique digne de ce nom à la rentrée de Janvier, afin de commencer l'année sous de bons auspices.

 

IMG_1501.jpg

 

IMG_1502.jpg

 

IMG_1503.jpg

 

IMG_1504.jpg

 

Bien entendu j'aurais pu profiter de cette chronique pour vous faire partager les plans de la chaise longue de jardin, modèle deux places, de la page 100 et 101, ou encore le sujet sur le comparatif entre la MG1100 et la R8 1100 s'étalant de la page 54 à la 62 ... Oui mais non. Je vous avais promis une chronique sur la pelouse, alors tant pis pour vous.

Faire une chronique en deux temps qui traite d'autre chose que de trucs de bagnoles ... C'est à moitié fait.

Je profite de cette page pour répondre aux commentaires de la semaine dernière ...

@JYB ... Ton boss en avait marre de ne pas pouvoir te joindre alors il t'a offert un Smartphone. Sujet à méditer quand je devrais changer le mien ...

@Anthony ... Pour cette chronique mon bon "Thony" aucun Bisounours n'a été maltraité .Promis, juré, craché... Pour le reste, je ne suis pas du genre à regarder le compteur de visites, mais partager ma passion est viscéral alors j'explore les possibilités que ce monde "merveilleux" nous offre aujourd'hui...

@AlexPolizei ... Comme tu peux l'imaginer, fournir en sujet c'est effectivement du boulot, mais ma passion dévorante compense la fatigue, les heures à chiner des idées sur le net et les kilomètres parcourus. Je te rassure ce n'est pas prévu que j'arrête... 

15:00 Écrit par kittycat' dans Et Pendant ce temps la ... | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/12/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que l'on nous concocte une dictée quotidienne au sein de l'école primaire, pendant qu'un grand homme de lettres nous quitte sans avoir eu le temps de publier son dernier bouquin "Moi je vis toujours", pendant qu'une mamie tentait l'expérience de fabriquer de la ricine dans une maison de retraite, pendant que mon poto Marc de MF MOtorSport se faisait poser une jambe bionique (tellement belle qu'il va finir pas pouvoir nous botter le cul)  et pendant que je te prépare cher lecteur et chère lectrice une toute belle chronique sur la pelouse (mon gars tu ne vas pas en revenir ...) ...

 

-INSTAGRAM-facebook.jpg

Et bien Pendant ce temps là ... Comment vais je pouvoir amener çà sans que toi cher lecteur, crie au scandale... Ayant bien conscience que le principe du blog ne séduit plus tant le nombre de visiteurs est en baisse, il me fallait trouver d'autres débouchés. Pas que je soit là pour faire du chiffre à tout prix, mais à la fin si c'est pour parler et écrire dans le vide autant tout arrêter, pour me raconter des histoires et vivre au pays des bisounours je n'ai besoin de personne, mais j'aime tellement écrire et partager mes images qu'il fallait bien réagir... Il faut bien noter aussi que tout le monde est parti glander sur les réseaux sociaux, FesseBoule, Twitteure, Instagrammes et consorts, laissant les blogs et autres forums sombrer dans un oubli quasi total.

Certains comme moi faisant une allergie à Fesseboule se sont essayés à Pinterest comme JYB le boss de "Coolrides"  continuant de diffuser leur passion d'une autre manière tout en gardant le support originel. Bon prince que je suis, si tu veux suivre JYB sur Pinmanchin, c'est par là que ca se passe.

Fort du constat qu'aujourd'hui le croquant standard ne prends plus la peine de chercher l'info ou la belle photo car elle vient à lui tout naturellement et qu'il est au final difficile de lutter. Faisant une allergie à FesseBoule (au cas ou tu n'aurais pas suivi) je me suis quand même essayé moi aussi aux "réseaux sociaux" en ouvrant un compte sur Instagrammes ... Alors tu me diras depuis que Fesseboule et INstagrammes sont copains comme cochons c'est du pareil au même et je ne te donnerais pas tort. Nous dirons pour faire court que je suis tout petit et que je suis à chier ... Moi qui ne savait pas trop comment appréhender ce tout nouveau support j'ai été dans un premier temps fort surpris d'y retrouver des gens que j'apprécie énormément et avec qui ô grand désespoir je ne pouvais plus vraiment partager cette passion qui nous anime...

Je me suis fixer comme objectif un mois d'essai afin de valider ou non ce tout nouveau support de communication qui me projette tout d'un coup dans le 21ème siècle. Alors n'allez pas croire que sur ce compte vous y trouverez des selfies ou des photos de moi aux toilettes ( ca peut s'organiser, mais ca ne desservirais pas le propos), non vous y trouverez des photos publiées sur le blog, quelques photos inédites mais aussi et surtout des images issues de mon Smartphone jamais publiées ici ...

Pendant que je le monde 3.0 file à vitesse grandV je découvre et j'apprends non sans peine la communication du 21ème siècle ... Devenir le roi du Hashtag en trois leçons, ca c'est fait ...

#therascalscats #jesuisunemerde #instagrammes #21siecle

 

 

Ps ... Si tu crois que je vais te mettre le lien ... Tu rêves ... Va falloir chercher l'info

29/11/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que Donald passe ses journées à raconter de la merde, pendant qu'Elise s'en prends à Carrefour, pendant que chez Vintage Import on se mets à vendre des tracteurs, pendant qu'à Bali on se demande quand le ciel va nous tomber sur la tête et pendant que l'on se prépare à quelques flocons sur le territoire (je t'avais pas menti quand je t'avais dit que l'hiver vient ...)...

 

feeling.jpg

Et bien pendant ce temps là, on est Mercredi, il est 14h56 et je n'ai rien préparé. A l'heure ou tu vas cliquer frénétiquement sur ta souris pensant accéder à une chronique humoristique et mécanique sans queue ni tête qui te fera sortir de ton quotidien, pour certains fort moribond, rien n'est prêt. De l'autre coté de l'écran quelque part dans le NOrd de la région Parisienne, je suis là assis sur un tabouret à torturer mon petit cerveau en me demandant de quoi je vais bien pouvoir te parler...

Après quelques instants d'hésitation, quelques instants de farfouillage sur le net, ca y est je sais de quoi on va causer ... Feeling c'est le blog de l'ami Yo qui comme à son habitude à l'approche de la fin de l'année commence à ranger son local. Et comme à chaque fois il fait du tri en prévision de nouvelles acquisitions. Yo son truc c'est les goodies, l'americana oui un peu, mais surtout du bon goodies qui a bercé la France des années 50/60/70. Sorte de petit musée personnel, qu'il fait visiter aux copains à l'occasion et qui retrace cette France d'antan avec une accumulation d'objets pour certains classiques vus et revus et pour d'autres beaucoup plus étranges et incroyables.

Je te le disais Yo fait de la place, en cliquant donc sur ce lien tu accèderas à un page qui te mèneras à une foultitude d'objets accessibles à la vente et livrable soit par la poste soit à la BOurse de Valence. Des prix pas éxagérés au vue de la rareté de certains objets.

Alors avec les fêtes de fin d'année qui approche, aidez Yo à faire de la pace dans son garage et fleurissez le votre avec de beaux objets, certes pas parfaits mais ô combien authentiques.

Ecrire une chronique à l'arrache un mercredi à 14h56 et sortir un truc pas trop mauvais, ca c'est fait.

22/11/2017

Et Pendant ce temps la ....

Pendant que l'actualité me démoralise au plus haut point, pendant que la télé ne sait plus quoi inventer pour tenir le petit peuple tranquille (Cherche pas Jean Yves, ta maison a été livrée sans ... la mienne aussi tu me diras ...), pendant qu'un nuage radioactif (ouais rien que ca ) traversait l'Europe à la discrète et pendant que malheureusement  les Restos du cœur ont ré ouverts leurs portes ( bah oui , malheureusement... Je rêve d'un jour ou ils pourront enfin fermer boutique, cela voudra dire qu'enfin chacun mange à sa faim et que l'on a plus besoin d'eux.... Rêver c'est beau ...)...

 

Eh bien pendant ce temps la , PP de l'enseigne Vintage Import, nous propose un petit flashback sur cette excellente journée ensoleillée ou il avait accueilli, en compagnie de Sylvie, amis et passionnés pour fêter ensemble 25 ans de passion. Du coup cette semaine je vais te la faire courte en évitant tout le blabla inutile et les digressions surfaites.

Je vais te mettre une petite galerie photo de cette fabuleuse journée et exceptionnellement pour le reste de l'histoire il faudra aller voir chez les autres en cliquant sur le lien ... T'inquiètes il y a aussi du blabla et des belles images ...

 

IMG_4429.jpg

 

IMG_4468.jpg

 

IMG_4698.jpg

 

IMG_4477.jpg

 

IMG_4421.jpg

 

IMG_4560.jpg

 

IMG_4565.jpg

 

IMG_4848.jpg

 

IMG_4690.jpg

Merci à vous deux pour cette excellente journée ...

vintage import SVW.jpg

Et merci à Julien de m'avoir laissé un peu de place pour partager avec vous cette incroyable journée et cet anniversaire ...

Fêter 25 ans de passion à l'autre bout de la France et profiter de l'été indien avec les potes ... ca c'est fait ...

 

15/11/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que Manu clubPrez' s'en est allé trainé ses guêtres à Clichy sous Bois, pendant qu'en Italie on vendait une truffe pour un prix équivalant à un Barndoor roulant et en pas trop mauvais état ( t'as pas intérêt à faire de la merde dans ta cuisine avec ca ...), pendant qu'à travers le monde on continue de marcher sur la tête en se demandnat qaund le bon petit peuple va enfin se réveiller et se faire entendre et pendant que le froid continue sa progression sur l'ensemble du territoire...

 

IMG_1266.jpg

 

IMG_1270.jpg

Et bien pendant ce temps la, oui pendant ce temps la je suis allé à la rencontre d'un bloggeur. C'est bien beau aujourd'hui avec les réseaux sociaux tout le monde est ami est ami avec tout le monde et tout le monde trouve tout génial. Phénomène actuel de notre société qui plus est, mais quelque part aussi navrant qu'intéressant. C'est partant de ce constat que depuis deux ans déjà, j'organise tout seul et sans sponsors le Fuck Facebook Tour, tu lâches ton ordi et tu vas voir les gens en vrai, tu vas à leur rencontre et réaliser par toi même si le mec qui est encensé sur le net, est un vrai con ou un mec en or. Grâce à ce concept j'ai pour ma part croisé des gens géniaux, sans doute qu'au préalable j'avais choisi de manière réfléchi les gens que je voulais rencontrer. Mais le Fuck Facebook Tour pour moi se vit tout les jours et quelques semaines en arrière je suis allé à la rencontre d'Arlette et de Gérald.

Arlette, c'est une petite 68 dans un état de conservation hallucinant, Gérald c'est le bloggeur et le proprio de cette petite 68. Gérald un mec discret qui œuvrait déjà en ma compagnie sur le forum Old DRoppers il y a une dizaine d'années. Typiquement le genre de mec qui ne sait pas acheter un truc neuf pour le monter comme tout le monde une fois sorti du blister, non lui il faut qu'il démonte tout pour customizer le bousin. UN boulot léché et quand ca ne convient pas toujours remis sur l'établi pour tout recommencer.

Un bon moment passé en sa compagnie. Gérald a pris soin de cette rencontre pour nous confier une des touches finales de son projet mais ca nous en reparlerons plus tard ...

Pendant que sur FB le monde est génial et que la populace s'insurge depuis son canapé et bien pendant ce temps la je croisais un autre bloggeur mythique du web ... Ca c'est fait.

01/11/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que le week-end dernier à Chicago on battait le record de Rubik's cub (4.59 secondes , ca pique), pendant que "Nanard" se voit pris de cours face au Banquier Simba (ce n'est pas l'endroit pour faire de la pub pour les organismes prêteurs...), pendant que la semaine dernière je ne revenais pas les mains vides de mon périple à travers les frontières (ca on en reparlera) et pendant que les feuilles tombent à en joncher les platebandes annonçant comme si on avait pas deviné que l'automne est bien là et que l'hiver n'est pas loin ....

 

FFVE.jpg

 

 

Et bien pendant ce temps la, la résistance s'organise. Notre très chère princesse Anne de Lutèce, et plus largement Manu clubPrez' et ses potos, aimant nous mettre des batons dans les roues quant à la circulation de nos charmantes autos, il faut bien avouer que nous sommes un peu pris à la gorge. Au fond nous ne sommes pas directement visés, mais ca devrais finir pas plus trop tarder. Alors la résistance s'organise.

C'est donc du coté de la FFve qu'il faut se tourner, et même si je ne suis pas un inconditionnel de la CG Collec, souvent utilisée à tort et à travers ( C'est mon avis et j'assume, je suis même prêt et ouvert à la discussion sur le sujet si le cœur vous en dit), il faut quand même bien avouer que dans certains cas elle s'avère fort pratique. Et puis rendons à César ce qui est à César, eux au moins se bougent le cul pour faire avancer le schmilblick. Ils ont donc organiser dernièrement un petit questionnaire/enquête en ligne afin de pouvoir présenter, chiffres à l'appui, un voire même plusieurs compte rendus et états des lieux à qui de droit.

Ca prends à peine 5 minutes et tu peux même le remplir avec ton smartphone. Coincé au cabinet, dans le métro ou au square du quartier, tu n'as pas d'excuses pour ne pas le remplir. Ces questions basiques et pourtant ciblées auront pour terme un rapport rendu officiel en Fevrier2018 lors du salon Retromobile .

Comme je suis bon prince le questionnaire est dispo en cliquant ici.

Pendant que la Princesse Anne de Lutèce nous empêche de tourner en rond, certains se coupent en quatre pour nous permettre de continuer à rouler en paix... Leur mettre des bâtons dans les roues, si tu as rempli le questionnaire, ca c'est fait ...

 

 

 

15:00 Écrit par kittycat' dans Et Pendant ce temps la ... | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/10/2017

Et Pendant ce temps la ...

 

Pendant que mère Nature nous rappelle que même si on a inventé l'eau chaude au robinet, c'est quand même elle la patronne, pendant que KieftenKlok se met à nous proposer du T4 (je te jure que c'est vrai ...), pendant que Skynet a foutu le bordel tout le week-end  et pendant que l'hiver arrive , pardon pendant que l'hiver vient et que l'homme blanc coupe du bois ...

 

 

 

Chataignier_en_2_m.jpg

 

 

Eh bien pendant ce temps la ... Pendant ce temps la, je vais te la faire courte. Pendant ce temps la je suis sur la route au moment même de la publication de cette note.

Je vais pas essayer de te vendre du rêve, je vais pas essayer de te faire miroiter que ma vie est mieux que la tienne, je vais pas essayer de te faire prendre des vessies pour des lanternes (j'adore cette expression). Eh bien non, je te l'ai dit que j'allais te la faire courte, pendant ce temps la, je suis sur la route.

En revanche très cher lecteur, croise les doigts pour moi, car si je suis la route c'est pour une bonne raison ...

#kilomètres   #expedition   #roadtrip    

 

Etre sur la route UN Mercerdi, ca c'est fait .

 

 

18/10/2017

Et Pendant ce temps la ...

 Pendant qu'Harvey Machin s'est fait prendre la main dans le sac ou plutôt la main dans le slip (tu me diras la première lettre est identique ...), pendant que Kate dans avec l'ours Paddington, pendant qu'en France on installe des éoliennes en mer (tu me diras ce n'est pas trop tôt), pendant que 100 ans en arrière Lénine gagnait Petrograd (ca tu me diras tout le monde s'en fout ) et pendant que chez Macdo on déguste le Mc Veggie,dernier sandwich à la mode ...

IMG_5027.jpg

Pendant ce temps la ... Eh bien pendant ce temps la, il est grand temps que je te fasses profiter d'une histoire. Déjà car nous sommes Mercredi et ensuite parce que cette histoire ne verra jamais l'ombre d'une page de papier glacé et du coup il se trouverais fort dommage que je l'efface purement et simplement de mon ordinateur sans jamais en faire profiter personne.

Pour la petit histoire, printemps 2017, j'ai pu me retrouver sur les bords du TrackWay de Spa Francorchamps pour le Spa Classic. 3jours durant j'ai shooté la piste avec surtout comme lubie les FormuleVee et les belles de Stuttgart.

Une fois revenu avec un paquet d'images j'imaginais un papier sur le thème de la musique pour vous parler des belles de Stuttgart, quelque chose de court mais de concis car pour moi sur ce genre d'évènements les images parlent d'elles même.  Manifestement papier et images n'ont pas retenus l'attention du Jury ... Tant pis, next time ... Du coup lecteur ou lectrice de ce blog, voici à quoi cela devait ressembler ...

 

 

IMG_5072.jpg

 

IMG_6462.jpg

 

IMG_6474.jpg

 

IMG_6628.jpg

 

IMG_6915.jpg

 

IMG_6944.jpg

 

IMG_6950.jpg

 

IMG_7219.jpg

 

IMG_7268.jpg

 

IMG_7834.jpg

 

 

 

 

 

 

 

De l’Aube au Crépuscule …

 

Trois jours de symphonie Porschiste avec l’un des plus beaux circuits du monde comme partition. C’est ce que proposait comme spectacle l’équipe de Peter Auto lors du dernier Spa Classic. Fermez les yeux, ouvrez grand vos oreilles et laissez-vous bercer.

 

La brume se dissipe peu à peu laissant apparaitre la cime des sapins bordant certainement un des plus mythique circuit d’Europe. Spa Francorchamps. Le soleil enjôleur de ce mois de Mai finit de sécher les dernières traces du déluge de la veille, dans les paddocks les monstres se réveillent tout doucement et les premiers rugissements déchirent l’air ambiant de ce Samedi matin presque trop tranquille. Le temps pour le public matinal d’aller se poster aux endroits stratégiques de ce ruban d’asphalte choyé des pilotes et de s’installer confortablement aux abords des virages de Malmedy, Bruxelles ou le long du Raidillon …

La mélodie de Zuffenhausen

Outre le ballet aux couleurs chamarrées des autos pilonnant le bitume, c’est aussi pour la musicalité mécanique propre aux circuits que le public s’affaire de plus en plus nombreux chaque année. L’équipe organisatrice distille cette sonate à la manière d’un chef d’orchestre avec les sept kilomètres du circuit de Spa comme partition. Pourtant au milieu des airs de Maranello, du sifflement des hélices bavaroises et du bourdonnement des belles de Bolton, une musique se distingue particulièrement. Celle qui est chère à notre cœur, la mélodie de Zuffenhausen, déclinée en quatre tableaux.

Adagio … Un mouvement calme et serein, presque romantique où au détour d’une courbe on distingue le feulement presque trop discret des 911 2L qui courent en « Sixties Endurance » associé aux murmures caractéristiques des 356 elles aussi engagées dans le même plateau.

Andante … Le métronome s’agite et la tension monte d’un cran. Perdu au milieu des vociférations des cylindres de Maranello c’est le bruissement pur d’un spyder 550RS qui retient toute notre attention.

Allegro … Dans l’épingle de la Source, le rythme s’accélère et notre cœur bat la chamade. Le grondement rauque et enflammé des 935 qui courent en « Endurance Racing » associé aux vocalises des 3.0 RSR et autres 930 Turbo nous font presque perdre la raison.

Vivace … Le métronome martèle le tempo, l’excitation est à son comble, notre poitrine et nos oreilles sont prêtes à exploser. Dernier mouvement en apothéose au bout de la ligne droite de Kemmel, avec les hurlements tonitruants des 962 qui courent en Groupe C.

Offerte à nos oreilles, c’est une symphonie Porschiste qui se prolonge jusqu’au crépuscule. Nuit noire et drapeau à damier signant définitivement le retour au calme au cœur du massif des Ardennes. Il faut alors patienter jusqu’à l’aube du lendemain pour prétendre à un nouveau concerto.

Une fois de plus l’équipe parisienne de Peter Auto, Patrick Peter en tête, nous a gratifiés d’un récital exceptionnel. Tellement exceptionnel qu’il se joue jusqu’à la fin de l’année sur d’autres circuits tout aussi mythiques que le toboggan des Ardennes. Monza, le Hungaroring ou le Castellet seront les futurs écrins de cette symphonie. Viendra alors le temps de la trêve hivernale avant de se remettre en selle l’année suivante avec une date supplémentaire au calendrier, Le Mans Classic. Pour nos oreilles et le spectacle, merci Patrick Peter.

 

 

 

11/10/2017

Et Pendant ce temps la ...

 Pendant que Jean Rochefort s'en allait laissant derrière lui le souvenir d'un homme exceptionnel, pendant que les vignes Californiennes ne sont plus lointain souvenir, pendant que les jours continuent de raccourcir nous rappelant que l'hiver vient et pendant que je suis toujours à la recherche d'un Vanagon aircooled équipé d'un 2Lcu (mais pas un camper) ...

 

Pendant ce temps la ....Et bien pendant ce temps la du côté des routes Normandes un phénomène surnaturel s'est produit et tends à se reproduire de nouveau, laissant derrière lui les scientifiques se poser questions sur questions (enfin ca c'est ce qu'on crois). Alors bien sur nous sommes loin des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de trous noirs, observation sérieuse réalisée en Aout 2017 ou encore la méthode de Michael Rao -chercheur au/pour CNRS- qui permets de résoudre un problème , à savoir la réalisation d'un pavage par rapport à une surface donnée, que se pose l'homme depuis des lustres (attention c'est surtout des maths avant d'être du BTP)... Pour ceux que cela intéresse, y clik

Les chercheurs du CNRS ne viendront sans doute pas régler notre problème. Ils ne se pencheront sans doute jamais dessus, même pas entre deux équations le temps d'une pause café. Et puis en plus faudrait qu'ils soient au courant.

Notre problème est somme toute assez simple, vous allez voir.

Sir Lipton déménage en Normandie courant Juillet, à peine arrivé, un peu comme le Tequel marque son territoire (il n'y a que ca qui m'est venu comme exemple), il sort de chez lui en courant et se jette sur le poteau électrique jouxtant son tout nouveau portail. Je te rassure, pas pour uriner, non pour y coller quelques beaux stickers. Oui Sir Lipton, il est comme moi, comme vous, il aime çà les stickers. Ca y est, Sir Lipton est chez lui et du coup avec une poignée de stickers, il est même bien chez lui ...

Quelques jours plus tard, il m'envoie la photo de ce charmant Gentlemen tombé en panne juste sous le poteau électrique avec une auto des plus charmantes.

etPDT01.JPG

Coïncidence ou pas, cette photo nous fera rire, et nous fera partir dans des délires plus farfelus les uns que les autres. Genre c'est l'histoire d'un poteau électrique, des "DoigtsQuiPuent"MC et d'une Frogeye ... ahahah putain la vache qu'est ce qu'on se bidonne... Même sans chutes le début de l'histoire nous faisait pouffer de rire, tu sais ce petit ricanement idiot, un peu comme celui d'une bande adolescents boutonneux qui viendraient d'ouvrir le catalogue La Redoute à la page lingerie... Qu'est ce qu'on peut être con ...

Sauf que là ca commence à devenir mystique ce poteau ...

etPDT02.JPG

 

Même poteau, mais pas même auto... Doit on se poser des questions? Doit on appeler les pompiers, un marabout ou les chercheurs du CNRS? Si le phénomène tends à s'amplifier Sir Lipton doit il déménager?

Tant de questions qui n'intéresserons sans doute jamais les chercheurs et qui pourtant filent une trouille bleue à notre bon Sir Lipton, une question revenant sans cesse. Aura t il assez de boisson houblonnée pour accueillir ces visiteurs d'un jour ...

 

-   del I = 0   -

Principe d'Hamilton : où "del I" est une variation de I entre deux chemins pris par un système entre
deux instants t1 et t2, I étant l'intégrale d'action.

Cette équation est applicable autant en théorie quantique des champs qu'en physique classique.

 

Des stickers, la physique quantique et les vieilles chignoles .... Ca c'est fait.

 

04/10/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que la folie des hommes frappe inexorablement les quatre coins du globe (les gras il y a quand même un moment ou faudra arrêter vos conneries...), pendant que les catalans chinent comme ils peuvent un bout d'indépendance, pendant que le Grand Hugh (si tu sais celui qui a défrayé tes nuits de jeune adolescent boutonneux) nous quittait et pendant que la charmante Anne de Lutèce, notre princesse préférée, organisait Dimanche dernier une journée sans autos dans la grande capitale ...

 

Et bien Pendant ce temps la j'ai profité de l'été pour mettre mon estomac à rude épreuve. Dans mes déplacements, pour certains forts lointains,j'ai voulu que cela ressemble à une aventure culinaire ... Manger Local, c'est à toutes les sauces en ce moment. N'allez pas croire que parce que j'arbore la barbe et que j'habite en région parisienne je soit un bobo en mal d'aventures ou un bouffeur de graines qui s'est soudain découvert un attrait pour le Bio et les livres en papier ... Si j'appartenais pour de vrai à ce microcosme je roulerais en Prius en non en  Karmann Ghia type 34, soyez donc rassurés. Fuck plastic...

Revenons à nos moutons. De Pékin à Wolfsburg ou de Wolfsburg à Manchester on cultive l'art de régaler les papilles des hôtes mais il faut bien noter que certains sont beaucoup plus inventifs que d'autres ... Cette aventure te sera livrée toute chaude sous forme d'images car je pense que tu n'auras pas besoin de blabla inutile ...

IMG_0574.jpg

 

IMG_0582.jpg

 

IMG_0583.jpg

 

IMG_0675.jpg

 

IMG_0685.jpg

 

IMG_0742.jpg

 

IMG_0926.jpg

 

IMG_0943.jpg

 

IMG_0946.jpg

 

IMG_0884.jpg

 

IMG_0972.jpg

 

IMG_1068.jpg

 

Pendant que vous avez fait attention tout l'été afin que votre silhouette soit fine et délicate pour vous exhiber à votre avantage sur les plages du littoral ou à la piscine municipale, et bien pendant ce temps la j'ai mangé tout un tas de trucs grassouillets à souhait et découvert des associations de gout  in-imaginables. Bouffer de la merde à plusieurs endroits du globe, ca c'est fait.

20/09/2017

Et Pendant ce temps la ...

Pendant que Kim et Donald se la mesure sur la table pour savoir qui a la plus longue, pendant que Paris se félicite d'accueillir les jeux en 2024, pendant que du coté de Montalivet les afficionados des Allemandes refroidies par air sont allés se dégourdir les pneus dans le sable et pendant qu'il ne te reste que quelques jours pour préparer tes bagages pour l'open House de Vintage Import...

Et bien pendant ce temps la, oui pendant  ce temps la, cet été, je suis allé faire un petit tout en Allemagne. Après être allé contrôler que les pelouses de Pekin sont aussi vertes que celles du Trocadéro, je suis allé vérifier si les pelouses du Nord de l'Allemagne sont du même acabit. Pour cela j'ai jeté mon dévolu sur la charmante bourgade de Wolfsburg, lieu incontournable pour tout passionné de la marque au trois V.

Un trajet allé pas très intéressant si l'on tient compte du fait que j'ai pris l'autobahn tout du long pour être sur de ne pas être en retard, mais à l'arrivée sous un soleil radieux m'a rapidement fait oublié ce trajet fort insipide. Des fois la route c'est pas drôle. Une fois sur place j'ai pu contrôler la qualité du gazon, et la encore j'ai pu constater à mon grand étonnement que l'herbe est aussi verte qu'au Trocadéro. Alors je pourrais te faire un dissertation sur la qualité et la texture des différents gazons qui existent sur terre mais je crois que ca va vite te gonfler. The Rascals Cats n'est pas vraiment un blog de jardinage. En revanche si le sujet t'intéresse fait le moi savoir en laissant un com et je m'empresserais de rédiger une chronique adéquate dans les mois qui suivent.

Bref du coup je suis allé fourrer mon nez en Allemagne, manger des saucisses, des gaufres, boire de la bière (mais ca je t'en reparlerai) et aussi rencontrer des passionnés. Parce que finalement c'est ca qui nous intéresse, les passionnés, même si ils ne parlent pas la même langue que nous. La haut j'ai croisé Steffen, Mickaël, Sven, Joanna, Sarah, Alexis et tous les autres... 

 

Mais sur place dans une effervescence bien réelle et dénuée de tous hashtags , j'ai croisé la route d'un des bloggers VW les plus mythiques du web ... J'ai nommé Mr Slammed Sixty ... Une rencontre fort sympa pour quelqu'un qui poste sur le net depuis plus de 10ans. Son blog, un lieu aussi virtuel que mythique qui m'a donné envie de me lancer et pour lequel je n'avais pas pris la peine, depuis toutes ces années, d'intégrer dans la colonne de gauche. C'est d'ailleurs réparé depuis la semaine dernière.

 

bo der bus.jpg

Nos routes se sont croisées non loin de chez lui dans la ville ou pour nous d'une certaine façon tout a commencé et nul doute qu'elles se recroiserons encore. Un grand coup de chapeau pour Jan qui malgré la déferlante des réseaux sociaux continue de poster sans se poser de questions, encore et encore depuis plus de 10 ans.

Si tu ne connais pas encore Slammed Sixty , clique sur le lien pour une bonne séance de rattrapage ...

Rencontrer un blogger mythique et passer un bon moment en sa compagnie. Ca c'est fait ...